Le centre Hoedspruit

En après-midi, entre deux safaris, nous sommes allés au Hoedspruit Endangered Species Centre.  Il s’agit d’un centre de recherche et de préservation des espèces animales menacées. Nous avons eu la chance de nous approcher de plusieurs animaux tout en étant accompagnés d’un guide absolument fasciné par son travail.  Nous avons même assisté au repas hebdomadaire des vautours : tout un spectacle!  C’est un repas premier arrivé premier servi : en quelques minutes tout est disparu et ceux qui n’ont pas mangé devront attendre à la semaine prochaine.

In the afternoon, between two safaris, we went to the Hoedspruit Endangered Species Center. It is a center for research and preservation of endangered animal species. We had the chance to approach several animals while being accompanied by a guide absolutely fascinated by his work. We even attended the weekly meal of the vultures: quite a show! It’s a first-come, first-served meal: in a few minutes everything is gone and those who have not eaten will have to wait until next week.

 

 

Advertisements

Kapama encore et encore

Au cours des jours suivant, nous avons fait trois autres excursions au cœur de la Réserve Kapama. Le début et la fin de journée nous donnaient parfois une lumière douce aux teintes pastel tout à fait magique! D’avoir pu circuler dans cet environnement, et d’avoir eu le privilège d’admirer ces magnifique  bêtes d’aussi près,  est une expérience qui demeurera graver dans ma mémoire à jamais.

Over the next few days, we made three more excursions in the heart of the Kapama Reserve. The beginning and the end of the day sometimes gave us a soft light with pastel shades that was absolutely magical! To have been able to drive through this environment, and to have had the privilege to admire these magnificent animals from so close, is an experience that will remain engraved in my memory forever.

 

 

 

 

 

Kapama, premier safari

Notre premier safari dans la Réserve Kapama se fait en fin de journée.  Nous avons le plaisir d’observer la nature, les paysages et les animaux qui s’y cachent.  Il est absolument fascinant de voir à quel point le camouflage des animaux est efficace.  Des girafes, mesurant plus de 4 mètres, disparaissent complètement derrière les branches sèches des arbres et ne deviennent visibles qu’une fois tout près. Tout comme les éléphants d’ailleurs qui, malgré leur taille imposante, nous ont échappés tout au long de notre séjour à Kapama.  La présence d’énormes termitières est également  impressionnante.

Our first safari at Kapama Reserve takes place at the end of the day. We have the privilege to observe the nature, the landscapes and the animals that are hiding there. It is absolutely fascinating to see how effective camouflage is: giraffes, measuring more than 4 meters, disappear completely behind the dry branches and only become visible once nearby. Just like the elephants who, despite their imposing size, escaped us throughout our stay in Kapama. The presence of huge termite mounds is also incredibly impressive.

 

Blyde River

Après avoir quitté Hazyview, nous avons emprunté la route panoramique du Mpumalanga pour nous rendre, dans un premier temps au « God’s Window » et ensuite au site de « Bourke’s Luck Potholes » où nous avons pu admirer les marmites géantes créées par l’érosion fluviale au confluent des rivières Blyde et Treur.  Nous avons également pu observer les Rondavels qui ressemblent à des cases zouloues. Finalement, nous avons repris la route en direction de Kapama.

After leaving Hazyview, we took the Mpumalanga scenic drive.  Our first stop was the view point called « God’s Window » and then we continued to the site of « Bourke’s Luck Potholes » where we had the chance to admire the giant potholes created by the passage of water at the junction of the Blyde and Treur rivers. We also had the chance do see the Rondavels which are rock formations that look like traditional Zulu houses. We finally got back on the road towards Kapama.

Le parc Kruger autrement

Dans le parc Kruger, il n’y a pas seulement les gros animaux imposants dans leur environnement, mais il y a aussi des arbres magnifiques et des paysages où nos regards se perdent au loin.  Le parc Kruger, c’est également le premier endroit où nous avons pu admirer les magnifiques oiseaux sud-africains : petits ou grands, enchanteurs ou menaçants, camouflés ou extrêmement colorés.

In Kruger Park, there are not only the big animals in their environment, but there are also magnificent trees and landscapes where our eyes are lost in the distance. Kruger Park is also the first place where we got to admire the beautiful South African birds: big or small, enchanting or menacing, camouflaged or extremely colorful.

Safari à Kruger

Notre premier safari terrestre s’est déroulé le 6jour de notre aventure.  Tôt le matin, très tôt le matin, nous sommes montés dans nos Jeeps respectives en compagnie des membres du groupe avec qui nous allions faire tous nos safaris. Chaque Jeep offre trois rangées de trois places installées en pallier : peu importe où l’on se trouve la vue est spectaculaire! Nous avons donc pris la route vers l’entrée du parc national Kruger où nous avons rencontré, pour la première fois, ces magnifiques bêtes. Circuler près de ces animaux est une expérience incroyable!

Our first land safari took place on the 6th day of our adventure. Early in the morning, very early in the morning, we boarded our respective Jeeps with the members of the group with whom we were going to do all of our safaris. Each Jeep offers three rows of three seats installed in steps: no matter where you are, the view is spectacular! We started our way to the entrance of Kruger National Park where we met, for the first time, these beautiful creatures. Driving around so close to these animals is an amazing experience!

Héritage des Ndébélés

Après avoir quitté Prétoria en direction du Parc Kruger, nous nous sommes arrêtés dans la région de Middleberg pour visiter un village traditionnel Ndébélés. Entièrement reconstitué, ce village nous présente une forme d’art qui est propre à cette tribu: chaque femme Ndébélés est responsable de décorer sa maison de motifs géométriques aux couleurs vives.  Dans cette communauté, encore polygame, les femmes portent des vêtements colorés et des anneaux de cuivre au cou et à la taille. Le type de vêtement et le nombre d’anneaux varient selon le statut de la femme.

Having left Pretoria towards Kruger Park, we stopped in the Middleberg area to visit a traditional Ndebele village. Fully reconstructed, this village presents us with a form of art that is unique to this tribe: every Ndebele woman is responsible for decorating her house with colorful geometric patterns. In this community, still polygamous, women wear colorful clothes and copper rings around their necks and waist. The type of clothing and the number of rings vary according to the status of the woman.

%d blogueurs aiment ce contenu :