Best of 2018

Avec la nouvelle année qui s’amorce j’ai décidé de m’inscrire à un cours de Matt Kloskowski pour me motiver à aller de l’avant en photographie.

Le premier exercise qui nous a été proposé est de faire le tour des photos de 2018 pour identifier nos préférées.

Alors, après avoir pris le temps de regarder ce que j’avais créé comme photos au cours de l’année qui vient de se terminer, voici les 18 que j’ai retenues.

Qu’est-ce que 2019 a en réserve pour moi?

***

With the new year just starting I decided to sign up for a course with Matt Kloskowski to motivate me to go ahead in photography.

The first exercise that has been proposed to us is to review the photos of 2018 and to identify our favorites.

So, after taking the time to look at what I had created as photos during the year that just ended, here are the 18 that I have selected.

What does 2019 have in store for me?

Advertisements

Arcs-en-ciel rocheux

J’ai l’honneur de participer avec 6 autres membres du club photo Capteurs D’Images à une exposition au Domaine Trinity dans le secteur Iberville.

Voici les 6 photos que j’ai le privilège de présenter.

Elles ont toutes été imprimées sur de l’acrylique en différents formats, variant de 10po x 15po pour certaines et allant jusqu’à 48po x 48po.

N’hésitez-pas à aller les voir et à communiquer avec moi si l’une, ou plusieurs, d’entre-elles vous intéresse!

Le phare

Le phare de l’Île Verte a été le premier à être construit sur le fleuve Saint Laurent.  Nous avons eu le privilège d’en faire la visite durant notre séjour.

Nous avons eu la chance d’habiter dans la maison du phare.  Il a été présent pour nous à tous les instants: de près ou de loin, par ciel bleu ou ciel nuageux, de jour ou de nuit, à marrée haute ou à marrée basse.

Voici donc ma dernière série de photo de l’Île Verte: le phare!

 

The Île Verte lighthouse was the first to be built on the Saint Lawrence River. We had the privilege of visiting it during our stay.

We were lucky to stay in the lighthouse house.  It was present for us at all times: near or far, by blue sky or cloudy sky, day or night, high tide or low tide.

Here is my last photo series of Green Island: the lighthouse!

Les pierres de l’Île Verte

L’environnement et le paysage de l’Île Verte est extrêmement rocheux mais aussi incroyablement changeant.

En effet, bien que notre regard se pose constamment sur des pierres elles sont de formes et de textures très variées: parfois énormes mais souvent très petites, à l’occasion grises mais plus souvent qu’autrement colorées, arrondies et lisses ou encore tranchantes et minces.

Observées de près, elles deviennent de vraies oeuvres d’art de la nature et ce spectacle se transforme constamment au gré du vent et des marrées.

 

The environment and landscape of Green Island is extremely rocky but also incredibly changing.

Indeed, as we look around the island we almost constantly see stones but they exhibit different shapes and textures: sometimes huge but often very small, sometimes gray but more often than not colourful, rounded and smooth or sharp and thin.

Observed closely, they become real works of art of nature and this show is constantly changing with the wind and the tides.

L’effet du vent

En plus des défis de groupe qui nous étaient présentés à chaque début de journée, nous avons également eu un défi personnel.  En effet, en début de séjour, chaque participant a reçu un défi qui lui était propre.  Libre à chacun de choisir partager ou non avec les autres le thème sur lequel il aurait à travailler.  À la fin du séjour, nous devions présenter notre série individuelle à tout le groupe.

Dans mon cas, c’est le thème « L’effet du vent » qui a été mon défi personnel.  Voici donc ces photos.

 

In addition to the group challenges that were presented to us at the beginning of each day, we also had a personal challenge. Indeed, at the beginning of the stay, each participant received a challenge of his own. Everyone was free to choose whether or not to share with others the theme on which he or she would have to work. At the end of the stay, we had to present our individual series to the whole group.

In my case, it was the theme « The effect of the wind » that was my personal challenge. Here are these pictures.

Couleurs chaudes, couleurs froides

Nous en étions déjà rendus au 6e et dernier défi de groupe.  Cette fois-ci, notre caméra devait s’attarder aux contrastes des couleurs: les couleurs chaudes et les couleurs froides.

Pour se faire, puisque la marrée était basse, nous avons pu marcher sur la rive et dans les battures.

 

We were already at the 6th and final group challenge. This time, our camera had to focus on color contrasts: warm colors and cold colors.

To do so, since the tide was low, we walked on the shore and in the flats.

Les reliefs

Le défi suivant consistait à photographier les reliefs dans l’environnement.  Dans ce but, nous sommes allés dans les deux extrémités de l’Île: le Bout-d’en-Haut et le Bout-d’en-Bas.

Bien que seulement une douzaine de kilomètres séparent les deux endroits, les paysages sont complètement différents.

 

The next challenge was to photograph the reliefs in the environment. For this purpose, we went to both ends of the Island: Bout-d’en-Haut and Bout-d’en-Bas.

Although only a dozen kilometers separate the two places, the landscapes are completely different.

%d blogueurs aiment ce contenu :